Règles d’utilisation et d’emploi du titre de RELATIOLOGUE© interpersonnel et animalier

Titre et marque de « Relatiologue »

Cette appellation est déposée et définie auprès de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) par Monsieur Eric BONNEFOI, son unique propriétaire. Cette marque est enregistrée à l'INPI sous le numéro 10/3770392 le 30/09/2010. La gestion de cette marque et le droit qui en découle sont la propriété unique de son dépositaire. Il peut s'il le décide associer des collaborateurs dans le cadre de la gestion de ce droit. Ces personnes physiques ou morales ne pourront être nommément désignées que par Monsieur Eric BONNEFOI.

Activité du Relatiologue : Le Relatiologue et Relatiologue spécialisé dans la relation homme – animal est susceptible d’intervenir en qualité d’aidant dans différents contextes où la relation est inadaptée. Le Relatiologue peut intervenir dans différents contextes: formations, participations à des séminaires, conférences, interviews…De façon générale il pourra prendre la parole en sa qualité de spécialiste de la relation dans tous les cadres ou ses compétences seraient souhaitées.  

Objectifs : Permettre aux familles vivant une situation d’incompréhension, voire conflictuelle, de renouer une relation stable et harmonieuse. Informer, former, le plus grand nombre des dispositions à prendre lors de l’établissement d’une relation à partir de connaissances scientifiquement établies qui sont ses seuls champs de prospection : psychologie et éthologie humaines et animales, techniques de communication. 


Préalables obligatoires: Toute intervention relevant de l’ordre des soins est de la compétence de la médecine. Le Relatiologue n’intervient auprès des familles en difficulté relationnelle que lorsque les individus sont en bonne santé

Dans le cadre de l'activité auprès de l'animal de compagnie, le Relatiologue s’en assure auprès des maîtres qui doivent consulter leur vétérinaire.

 Déontologie du Relatiologue

Titre I – Obligations générales du Relatiologue

Art. 1 – Formation professionnelle

Le Relatiologue a reçu une formation professionnelle approfondie théorique et pratique apte à créer une compétence de praticien. Cette formation fait l’objet d’un descriptif précis validé par les dépositaires de la marque Relatiologue. Le ou les établissements de formation pouvant prétendre à l’utilisation de la marque devront avoir reçu l’agrément écrit des dépositaires de la marque. Nul ne pourra se prévaloir du titre de Relatiologue s’il n’a pas reçu de certification de formation par un de ces organismes.

Domaines des connaissances acquises et validées obligatoires     

 -       psychologie humaine : théories du psychisme, psychologie  de l’enfant, de l’adolescent, de l’adulte ;

-       psychopathologies humaines : Névroses, psychoses, …

-       programmation neurolinguistique (PNL) : théorie et pratique au niveau minimum de praticien ;

-    psychologie systémique : concepts généraux, connaissance des concepts Palo Alto, pratique des outils de type « thérapie familiale » ;

-   pour l'activité de Relatiologue animalier, Ethologie de l’animal domestique : éthogramme des espèces domestiques, approfondissement par espèce de spécialisation ;

En dehors du cadre d’un organisme de formation autorisé à utiliser pour ses étudiants la marque de Relatiologue, les certificats, diplômes, ou autres attestations de stages, feront l’objet d’une validation qualitative par le dépositaire de la marque Relatiologue.

Les dérogations du cadre ci-dessus décrit pour l’obtention de la qualité ou du titre de Relatiologue seront soumises exclusivement à la décision du dépositaire propriétaire de la marque de Relatiologue.

En tout état de cause, le Relatiologue animalier devra avoir fait l'objet d'un Arrêté préfectoral nominatif d’autorisation d’exercice d’une activité professionnelle auprès des animaux domestiques. Cette arrêté devra préciser l'activité de "conseils au propriétaires d'animaux domestiques".

Art. 2 – Formation continue

La formation et le développement de celle-ci doivent faire l’objet d’une constante régénération tout au long de sa carrière.

Art. 3 – Indépendance professionnelle

Le Relatiologue ne doit pas accepter des conditions de travail qui porteraient atteinte à son indépendance professionnelle qui l’empêcheraient d’appliquer les principes déontologiques faisant l’objet de ce code.

Art 4 – Attitude de réserve

Le Relatiologue s’engage à une attitude de réserve. Il prend garde aux conséquences directes ou indirectes de ses interventions et, entre autres, à l’usage qui pourrait en être fait par des tiers.

Art. 5 – Information sur son exercice

Toute information au public, par quelque média ou support que ce soit, doit être réalisée dans une position de réserve et de décence au regard de sa propre personnalité comme à celui de la nature de ses interventions et des résultats escomptés. Le Relatiologue n’utilise pas ses clients à des fins médiatiques sauf accord et ou participation explicite des intéressés.

 Titre II – Obligations du Relatiologue vis-à-vis de ses clients

Article 1 – Qualité des interventions

Dès lors que Relatiologue et Clients se sont engagés dans le cadre d’une relation d’aide, le Relatiologue s’oblige à apporter toute sa compétence et les meilleures indications. Le Relatiologue s’interdit de créer des liens de dépendance dans un but mercantile ou motiver par tout autre intérêt.


Article 2 – Co-intervention

Le Relatiologue fait appel à un tiers s’il l’estime nécessaire et en accord avec son client.


Art. 3 – Modalité des interventions

Les interventions du Relatiologue se déroulent soit en cabinet soit au domicile des clients. Le Relatiologue animalier prend en charge la relation induite par l’homme et uniquement celle-ci. Il s’adresse exclusivement à l’environnement humain. Le Relatiologue se différencie ainsi de tous les autres intervenants du monde animal qui interviennent de façon direct sur l’animal.


Art. 4 – Respect de la clientèle

Le Relatiologue est respectueux de l’intégrité tant physique que morale des personnes rencontrées. Il s’engage au respect des différences socio-culturelles et des valeurs propres de ces clients, à ne pas induire des vérités et des croyances qui lui sont personnelles, à ne pas conduire ses clients vers ses éventuelles appartenances religieuses, politiques ou autres.

Art. 5 - Limites de compétence et responsabilité

Le Relatiologue ne peut s’engager sur des interventions qui ne relèvent pas des ses compétences intrinsèques. Son engagement se situe au niveau du conseil et du soutien. Il n’intervient pas directement sur l’animal. La responsabilité du Relatiologue se limite à l’application stricte de ses compétences dans le cadre d’une relation dont la compréhension est nécessairement limitée aux informations reçues des personnes présentes lors de l’entretien. Cas des animaux dangereux : l’évaluation de la dangerosité d’un animal reste subjective. Le Relatiologue s’engage à prévenir son client des dispositions à tenir dans le cadre d’une relation à un tel animal. D’autre part, dans le cadre d’une demande d’euthanasie, d’abandon ou de toute autre forme d’initiative de ce type, le Relatiologue se limite à exposer les différentes solutions possibles sans jamais agir pour le compte de ses clients. La responsabilité du Relatiologue ne peut en aucun cas être engagée au regard d’une décision prise par le propriétaire de l’animal à l’intention de ce dernier, quelqu’elle soit.


Art. 6 – Résultats Le Relatiologue n’est soumis à aucune obligation de résultat, seulement à une obligation de moyens adaptés, en termes de conseils, à la situation présente. Le Relatiologue ne peut être tenu pour responsable des attitudes et comportements des personnes composant l’environnement de l’animal en sa présence ou en dehors de celle-ci. Le Relatiologue ne peut donc être tenu pour responsable de ce qui pourrait être considéré comme un échec par sa clientèle, considérant toute forme de développement de comportements indésirables et notamment d’agressions de l’animal envers toutes personnes ou animal.


Art. 7 – Engagement et responsabilité du Client

Le Relatiologue attire l’attention du Client sur son rôle et sa responsabilité dans la dynamique du changement souhaité. Il souligne la nécessité de la coopération active et constante de l’environnement. Le client reste libre et entièrement responsable d’effectuer tout ou partie des changements préconisés en toute conscience des risques encourus.


Art. 8 – Sécurité physique

Le Relatiologue instaure des règles de non violence au sujet des biens, des personnes et animaux présents.


Art. 9– Honoraires

Chaque Relatiologue définit ses honoraires en conscience. Les tarifs pratiqués sont annoncés avant le début de toute consultation.


Art. 10 – Secret professionnel

Le Relatiologue se soumet aux règles usuelles du secret professionnel concernant tout ce qu’il a pu percevoir et comprendre lors de ses interventions. Dans le cas d’une co-intervention les échanges d’informations entre les professionnels concernés sont implicites et acceptés par le client.


Art. 11 – Anonymat

L’identité des personnes consultantes et consultées est préservée.


Art. 12 – Secret professionnel et co-thérapie

Le partage d’informations avec un autre praticien ne peut se réaliser qu’avec l’accord explicite du client.


Art. 13 – Liberté d’engagement du Relatiologue

Le Relatiologue n’est jamais tenu de s’engager dans une relation d’aide qu’il ne souhaite pas aborder.


Art. 14 – Continuité de la relation d’aide

Sauf impondérable le Relatiologue s’engage à continuer la relation entreprise ou à en faciliter la possibilité. Le Relatiologue reste maître de la durée de celle-ci et peut l’interrompre lorsqu’il l’estime nécessaire. Le client est averti de cette décision motivée. 


Art. 15 – Choix du praticien

Le Relatiologue respecte et facilite le choix du praticien par le demandeur.

Titre III – Rapports aux collègues et autres professionnels

Art. 1 – Informations déontologiques

Ce code est public. Le code de déontologie doit pouvoir être présenté à toute personne le sollicitant. 


Art. 2 – Collaborateurs

Le Relatiologue s’engage à faire respecter les termes de ce code à tout collaborateur dont il aurait la responsabilité.


Art. 3 – Référents, formateurs

Doivent être connus de la profession et validés par le dépositaire du titre.


Art. 4 – Confraternité

Aucune méthode ne peut se prévaloir de détenir la vérité. Le Relatiologue est tenu à réserve au regard de ses collègues appartenant à une obédience différente de la sienne.


Art. 5 – Utilisation du nom et ou du sigle de l’association

L’apposition du nom ou du sigle de Relatiologue sur un document, ou tout autre support, n’est acceptée que si le Relatiologue répond aux exigences déontologiques ici décrites. Le fait d’apposer le nom ou le sigle de Relatiologue sur tout support est de la responsabilité exclusive de son auteur et n’engage en aucun cas son dépositaire pour tout usage abusif qui pourrait en être fait. Le dépositiare de la marque Relatiologue se réserve le droit de mettre en œuvre toutes procédures amiables ou légales afin de préserver son droit au titre de la propriété industrielle.


Art. 6 – Relation à la médecine

Conscient de la spécificité de ses interventions, le Relatiologue invite ses clients à s’entourer de toutes les garanties de la médecine. La terminologie employée par celui-ci, de même que de toute pratique dite expérimentale, empirique et hasardeuse, voire de la pratique illégale de la médecine qu’elles soient vétérinaire ou humaine est de la seule responsabilité individuelle de l’utilisateur de la marque Relatiologue. 

Le Relatiologue se doit d’être conscient de la limite de ses compétences. Il est seul responsable de ses actes dans le cadre de son activité et ceci sans aucune exception.


Art. 7 – Utilisation du nom et du titre du Relatiologue

Nul ne peut utiliser les noms et titres de Relatiologue sans autorisation écrite de son dépositaire légal et ceci pour quelque motif que ce soit (information – publicité).


Titre IV – Application et respect des titres et articles

Art. 1 –  Le dépositaire du titre et de la marque Relatiologue ou ses représentants désignés ont pouvoir de statuer et d’évaluer de l’importance du ou des manquements en regard du présent code. A ce titre il se réserve le droit de faire respecter les conditions de la protection de sa marque au titre de la propriété industrielle.

Art. 2 - Le propriétaire de la marque de Relatiologue pourra s’il l’estime nécessaire déposer plainte auprès du parquet du tribunal de grande instance du lieu où a été commise l'infraction ou si l'infraction a été commise par une société, au parquet du tribunal de grande instance du siège de la société.

 Ce document est la propriété exclusive de son auteur et ne peut être utilisé sans son autorisation écrite.

© Eric BONNEFOI - 2010